Rechercher
  • Léane Delanchy

Synthèse d'enquête d'opinion concernant le mouvement féministe français en 2021

Dernière mise à jour : 21 mars

Sondage réalisé sur la plate-forme Instagram de Mécréantes, les avis ci-dessous sont majoritairement ceux de personnes sensibles à la cause féministe.



Avantages du mouvement selon les sondé-es :

  • Accès à l’information pour tout le monde + possibilité de s’organiser sans précédent grâce aux RS

  • La multiplicité des actions

  • Pouvoir médiatique grandissant

  • Touche les jeunes

  • On est énormément

  • De plus en plus intersectionnel

  • Plus accessible qu’avant et plus diversifié

  • De plus en plus de sororité/adelphité

  • De plus en plus normalisé

  • L’énorme travail de vulgarisation et de pédagogie

  • Son dynamisme et sa capacité d’adaptation

  • De plus en plus radical

  • Ouvre et rythme les débats de société

  • Notre détermination

  • Sa créativité

  • Les femmes commencent à vivre un peu plus pour elles et moins pour les hommes

  • Bravoure, vaillance, courage

  • Création de communautés de partage

  • Pour tous les niveaux, du plus simple au plus élaboré

  • L’organisation d'événements forts

  • La reprise de l’espace dans la rue

  • La diversité des moyens de lutter (art, collages, manifs,...)

  • Renouvellement constant

  • Sandrine Rousseau première candidate féministe et médiatisé

  • Attaque sur tous les flancs


Défauts du mouvement selon les sondé-es :

  • Méconnaissance de l’histoire des luttes entraînant la répétition des erreurs

  • Pas assez de rencontres IRL

  • Le dogmatisme

  • Les divisions internes

  • Le libéralisme

  • Trop parisiano centré

  • Peu de représentantes du féminisme intersectionnel dans les sphères politiques et les médias mainstream

  • Du mal à faire des alliances entre courants pour se rallier sur des combats communs

  • Peu de suivis de la santé mentale des militant-es -> burn-out

  • N’appuie pas assez sur des solutions concrètes

  • Le gatekeeping

  • Beaucoup accés sur la communication parfois au détriment du fond

  • La non intersectionnalité de certaines personnes

  • Les violences intra communautaires

  • Le manque de tolérance face à nos rythmes respectifs d’apprentissage

  • Le manque de violence dans le mouvement

  • Les mouvements TERFS

  • Les callout abusifs

  • Le vocabulaire et le jargon parfois trop pointu

  • Questions maternité et grossesse pas assez abordées

  • Toujours dominé par les femmes blanches et privilégiées

  • Les dérives du libéralisme sexuel

  • Manque de reconnaissance envers nos ainé-es et les autres féministes

  • Performativité militante et phénomène de mode

  • La misandrie et pour d’autres le manque de misandrie

  • Manque d’intervenant-es dans les milieux scolaires

  • Peur d’aborder certains sujets, de poser des questions qui pourraient être vu comme gênantes = frustration

  • Hyper exigences envers les autres féministes et bien moins envers les autres

  • grande focalisation sur les comportements individuels

  • Déconnecté de la réalité des personnes précaires -> ex injonction à sortir de l’hétérosexualité belle farce quand il y a des enjeux économiques

  • Validisme pas assez pris en compte

  • Le manque de moyens financier

  • Les liens abusifs avec les pseudosciences, l'astrologie et le mysticisme

  • Pas assez guidé vers l’action collective -> sentiment d’impuissance

  • La mauvaise réputation du mouvement (vu comme haineux etc)

  • Pas assez de présence sur Youtube

  • La stratification sur instagram

  • Parle trop peu d’inceste/violence sur les enfants

  • Pas assez de présence dans les médias mainstream

  • Manque de joie, d’humour et de réjouissance face aux avancées

  • Les affronts entre lesbiennes et bies



Freins à l’engagement :


  • Le temps

  • Peur du jugement

  • La pression de l’entourage et les réflexions

  • Ne sais pas comment faire/par ou commencer

  • Le problème de l’accessibilité en ruralité

  • Problème de santé mentale/dépression/anxiété sociale/stress post traumatique

  • Peur d’y aller seul-e

  • Peur d’être déçu-e fasse aux échecs

  • Peur d’être étiqueté/stigmatisé pour ses idées politiques

  • Me sent trop vieille/trop jeune

  • En temps que maman c’est compliqué et impensé

  • Autiste, j’ai peur du validisme

  • Je suis nomade, compliqué

  • Pas le courage

  • Réunions sur mes horaires de travail

  • Peur d’être jugé-e car pas assez renseigné-e

  • Me sent pas légitime

  • Timidité

  • Difficile de s’intégrer

  • Les assos ne communiquent pas trop sur comment aider

  • Peur d’être rejeté par les hommes de mon entourage


Synthèse des réflexions sur le mouvement féministe en 2021
.pdf
Download PDF • 53KB

301 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout